Des mesures préventives contre les inondations

Une réunion portant sur la dynamisation du plan provincial pour faire face aux inondations, l’examen des mesures préventives pour en atténuer les impacts et le suivi de la situation des zones menacées à l’approche de l’hiver, s’est tenue mercredi au siège de la province de Settat.

A cette occasion, il a été décidé de créer un comité provincial de veille et de coordination pour prendre les décisions nécessaires en vue de définir les mesures préventives urgentes aux problèmes qui peuvent se poser et en mobilisant les moyens logistiques, les ressources humaines et les centres d’accueil et d’hébergement disponibles.

Il a également été décidé de mettre en place des centres à proximité des zones et douars menacés par les inondations, en coordination avec l’ensemble des intervenants dont les représentants des services techniques provinciaux, outre la mobilisation des ressources humaines et moyens logistiques dans les opérations de secours.

Des mesures ont été aussi prises en vue de garantir la continuité des services publics vitaux, tel l’approvisionnement en eau potable, l’électricité et les moyens de communication, en insistant sur l’approvisionnement régulier en denrées alimentaires de base et la sensibilisation des populations des zones menacées.

Le gouverneur de la province Ibrahim Abou Zaid avait indiqué au début de cette réunion, tenue en présence notamment des autorités locales, des services sécuritaires et militaires et les services extérieurs concérnés, que le plan provincial se base essentiellement sur des mesures préventives qui doivent être prises par tous les services concernés en vue de faire face aux répercussions des précipitations pluviométriques.

De même, il a incité tous les intervenants à adhérer pleinement à la dynamisation de ce plan provincial, à effectuer des visites de terrain aux zones concernées et à accélérer la dynamisation des mesures préventives contre les inondations probables dans ces zones.

Les autres exposés ont mis l’accent sur les mesures préventives lors de la période hivernale et la définition des indicateurs des zones menacées, outre la zone qualifiée de « points noirs ».

Les participants à cette réunion ont également énuméré les centres d’accueil, les dépôts de stockage des denrées alimentaires et les moyens logistiques et humains disponibles, outre les mesures qui seront mises en place en coordination avec tous les acteurs concernés en vue d’actualiser le plan provincial de prévention et d’intervention contre les risques probables.