El Jadida: M. Sadiki s’informe de l’état d’avancement des préparatifs de la 13e édition du Salon du cheval

El Jadida- Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki a effectué, mardi, une visite du chantier du Salon du cheval d’El Jadida, pour s’arrêter sur l’état d’avancement des préparatifs de l’organisation de la 13e édition de cet évènement, prévu du 18 au 23 octobre, sous le thème « Le Cheval, facteur du développement territorial ».

Organisé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Salon du cheval d’El Jadida rouvre ses portes après deux années d’absence en raison de la pandémie mondiale de Covid 19.

Cette édition prévoit un programme d’animation très varié, et comprendra plusieurs nouveautés, notamment des activités équestres ludiques, culturelles, artistiques, sportives et récréatives.

Dans des déclarations à la presse à l’issue de sa visite, M. Sadiki a assuré que l’édition de cette année sera l’occasion de revenir sur l’importance du rôle du cheval en tant que vecteur de développement territorial, mais aussi de souligner une nouvelle fois sa place de choix dans le patrimoine culturel du Royaume.

M. Sadiki a relevé qu’il s’agit d’une visite de suivi des préparatifs pour la 13e édition du salon qui reprend ses activités après deux années d’arrêt, notant que cet évènement revêt une importance capitale tant au niveau national qu’international avec la participation de nombreux pays aussi bien dans les compétitions sportives que dans les expositions.

Le salon s’attend à recevoir 200 mille visiteurs du Maroc et d’ailleurs avec une forte présence des délégations africaines de haut niveau, a-t-il dit, faisant remarquer que le salon joue un rôle très important sur les plans culturel, social et économique.

A cet égard, il a souligné que la filière équine assure près de 30.000 emplois permanents, d’autant que cette filière a bénéficié d’une attention particulière au niveau du développement durant toute la période du plan Maroc vert, et continue aujourd’hui dans le cadre de la Génération Green de jouir d’une place de choix.

M. Sadiki a également relevé que l’objectif est de valoriser davantage la filière du cheval dans tous ses aspects, notant la mise en place prochainement d’un contrat-programme avec les professionnels du secteur pour pouvoir mieux valoriser celui-ci pour l’ensemble des utilisations, notamment les épreuves sportives, mais aussi celles se rapportant au tourisme rural et à l’écotourisme.

Le ministre a saisi cette occasion pour rendre hommage à l’Association du cheval d’El Jadida chargée de l’organisation de cette manifestation phare pour l’excellent travail fait, notant que depuis le lancement du Salon, l’Association n’a cessé d’œuvrer avec un niveau de professionnalisme toujours plus élevé, ce qui a permis d’ériger ce Salon en un rendez-vous national et international d’envergure.

Quelque 42 pays prendront part à cette édition dans les épreuves sportives et les expositions, a-t-il annoncé, relevant que les meilleures sorbas du Maroc vont concourir pour le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida.

Plateforme incontournable de promotion de la filière équine nationale, le Salon du Cheval d’El Jadida est un événement phare qui valorise un aspect important du patrimoine du Royaume.

Aux côté des compétitions et expositions de très haut niveau, le programme de cette édition prévoit des activités équestres ludiques, artistiques et sportives, ainsi qu’un programme complet articulé autour de la promotion des métiers et du savoir-faire liés au monde du cheval.