Les lauréats du concours « Couleurs d’Al Aqsa » primés

Casablanca

Les lauréats du concours « Les couleurs d’Al Aqsa », organisé par l’Agence Bayt Mal Alqods Acharif, en partenariat avec le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports-département de la culture, et l’Académie régionale d’éducation et de formation du Grand Casablanca, ont été primés samedi à Casablanca en marge de la 26éme édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL).

Selon un communiqué de l’Agence Bayt Mal Alqods Acharif, le premier prix a été décerné à l’élève Zainab Adil de l’école « Achourouk » (délégation de Médiouna), tandis que le deuxième prix a été remporté ex-æquo par les élèves Douaa Katoubi de l’école « Ajyal Alfalah » et Adam Houfdi de « Al Jil-Aljadid » (Berrechid).

Le troisième prix a été partagé par Aya Souhan de l’école « Al Anwar » et Bayan El Hadiri de l’école « Al Jil Al-Jadid (La nouvelle génération) », indique le communiqué.

Ce concours est « une belle tradition à travers laquelle l’agence célèbre les arts, les couleurs et la beauté, créée par les petites mains des élèves » pour exprimer leur amour à « la ville sainte et ses symboles religieux, civilisationnels et humains », a indiqué le directeur des affaires générales de l’Agence, Mohamed Salem Cherkaoui, cité dans le communiqué.

« Ce concours n’est pas classique. C’est un rendez-vous annuel qui permet à la génération montante de connaître Al Qods et d’admirer la Mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher, en lui laissant libre cours à la création pour exprimer ses goûts et transmettre ses sentiments et émotions », a souligné M. Cherkaoui.

Ce concours a vu la participation de 130 élèves, avec 60 tableaux répondant aux critères de sélection fixées par le jury, dont 10 ont été choisis pour la short-list.

Selon le rapport de la commission de sélection, ce dernier a le pouvoir discrétionnaire de fixer le nombre des œuvres primées selon le classement reconnu, de l’augmenter ou de donner des prix ex-æquo.

La cérémonie de remise des prix a vu la présence notamment du ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement, El Hassan Abyaba, et de l’ambassadeur de la Palestine au Maroc, Jamal Al-Shobaki.