Signature d’une convention en faveur des jeunes

Le spécialiste des solutions de paiement électronique HPS et l’association l’Heure Joyeuse ont signé, lundi à Casablanca, une convention de partenariat avec pour objectifs de contribuer mutuellement à l’accomplissement de la mission de l’association d’autonomisation des jeunes peu ou pas qualifiés de la région Casablanca-Settat.

En vertu de cette convention signée par Mohamed Horani, PDG de HPS et Leila Cherif Benhima, Présidente de l’Heure Joyeuse, l’entreprise mettra à la disposition de l’association des programmes de formation pour son dispositif COIP (Cellule d’Orientation et d’Insertion Professionnelle), notamment en matière de « Formation en Informatique » au profit des jeunes NEETs (not in education, employment or training) au centre socio-éducatif et culturel de Sidi Maarouf.

A travers un programme de formation informatique et bureautique riche en mécénat de compétences, des collaborateurs de HPS seront régulièrement mobilisés pour animer des cours d’informatique pour les jeunes, tout en participant à l’élaboration et au perfectionnement des modules de formation.

Cette convention s’étale sur une durée de deux ans renouvelable.

HPS est une multinationale, leader dans l’édition de solutions de paiement pour les émetteurs, acquéreurs, processeurs, opérateurs de réseaux mobiles, la distribution, ainsi que les switches nationaux et régionaux dans le monde.

L’Heure Joyeuse est une association créée en 1959, reconnue d’utilité publique. Elle est engagée depuis 60 ans dans la mise en place de programmes répondant aux besoins des populations les plus vulnérables.

Depuis 2009, l’Heure Joyeuse a mis au point le programme COIP, un dispositif d’accueil, d’orientation, d’encadrement et d’accompagnement destiné à faciliter l’insertion des jeunes peu ou pas qualifiés dans le monde du travail.

HPS est, quant à elle, cotée à la Bourse de Casablanca depuis 2006 et possède des bureaux dans les principaux centres d’affaires en Afrique, en Europe, en Asie et Moyen-Orient.