Lancement à Casablanca de la 3è édition de la semaine verte nationale 2022

La 3ème édition de la semaine verte nationale 2022 a été lancée, samedi à Casablanca aux locaux du lycée Abou Chouaib Doukali, à l’initiative de l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT- Maroc).

Organisée en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale du Préscolaire et des Sports, le Département des Eaux et Forêt, la Fondation LYDEC, Africa 50, Chaabi LLD, l’AMCDD, la Semaine verte 2022 s’étale du 22 au 29 janvier 2022.

Il s’agit d’un rendez-vous mobilisateur qui vise à sensibiliser un large public à un sujet d’importance nationale et capitale, à savoir la réalité des forêts, des espaces verts et la sécurité alimentaire au Maroc.

A cette occasion, les élèves du lycée Abou Chouaib Doukali ont procédé à la plantation d’arbres et de plantes au niveau de la cour de leur établissement d’enseignement.

Dans une déclaration à la MAP, Rajaa Hamdi, professeure de sciences de la vie et de la terre et encadrante au club de l’environnement et du développement durable à l’AESVT a indiqué que cet évènement vise à sensibiliser les jeunes à la réalité et aux perspectives des forêts et des espaces verts du Royaume.

« La plantation d’arbres demeure le meilleur moyen pour lutter contre la pollution de l’air, notamment à Casablanca qui connait un taux de pollution important et une cadence élevée d’urbanisation », a-t-elle fait savoir.

Elle a, en outre, relevé que cette initiative a été lancée à partir d’un établissement d’enseignement en vue de sensibiliser les jeunes qui constituent les générations futures, dans la perspective de la généraliser à l’ensemble de la population, à même de contribuer à la plantation de la vie et de l’oxygène dans les espaces, outre de développer les espaces boisés.

De son côté, Aymane Bernoussi, élève en 1ère année collège et l’un des participants à la plantation d’arbres au lycée Abou Chouaib Doukali, a souligné que cette initiative vise principalement à protéger l’environnement et à sensibiliser et à augmenter le niveau de conscience des citoyens par rapport à leur relation avec l’environnement.

« Nous avons procédé à cette plantation grâce à des matériaux et des outils simples », a-t-il dit, ajoutant que cette occasion constitue également un appel à tous les citoyens en vue de planter la vie là où ils soient.

Cette semaine de mobilisation comprendra des activités de sensibilisation et des conférences scientifiques au cours desquelles des intervenants confronteront leurs points de vue sur plusieurs sujets, notamment le rôle des forêts et des espaces verts sur les plans économique, social et environnemental, la sécurité alimentaire et l’agriculture biologique.

Au programme de cet évènement figurent également des actions de plantation et de reboisement dans divers lieux: forêts, espaces urbains, établissements scolaires, universités…

A cette occasion, une grande campagne de plantation et de reboisement sera lancée dans plus de 25 villes à travers le pays.