Lancement de la récolte de la betterave à sucre

L’opération de récolte de la betterave à sucre au titre de la saison agricole 2020-2021 a démarré au niveau de la province de Sidi Bennour.

A cette occasion, le directeur général adjoint du groupe Cosumar, Mounir Hassan, a passé en revue lors d’un point de presse organisé dernièrement les conditions dans lesquelles s’est déroulée la campagne agricole.

Il a indiqué que la direction du groupe Cosumar prévoit une production de 800.000 tonnes, « une quantité qui reste insuffisante », ajoutant que « l’usine ne peut pas ouvrir ses portes pour traiter une telle quantité ».

Selon lui, la culture de la betterave à sucre est menacée par la rareté des ressources hydriques, ce qui nécessite la mise en place de nouvelles techniques notamment la dessalinisation de l’eau de mer, soulignant que le taux de rendement varie entre 40 et 90 tonnes par hectare malgré les défis auxquels font face les agriculteurs, tout en ajoutant que ce chiffre peut atteindre 120 tonnes par hectare.

Pour sa part, le directeur de la raffinerie de sucre de Sidi Bennour, Abdelhadi Hasnaoui, a indiqué que le comité technique mixte a décidé de réduire la superficie dédiée à la betterave à sucre de 22.000 ha durant les saisons normales à 10.700 ha, notant toutefois que l’opération de la récolte se déroule selon un planning précis et bien défini grâce notamment à l’usage de moyens technologiques.

Par ailleurs, la direction de la raffinerie de Sidi Bennour a organisé une visite de terrain au profit des médias durant laquelle des précisions ont été fournies aux journalistes sur les différentes étapes de production du sucre.