Le Cameroun invité du 3è Salon maghrébin du Livre

La ville d’Oujda accueillera du 9 au 13 octobre courant la 3è édition du Salon maghrébin du Livre ‘’Lettres du Maghreb’’, dont le Cameroun est l’invité d’honneur.

Initiée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette édition, qui se tient sous la thématique de ‘’La Transmission : d’une génération à l’autre’’ a été présentée, mardi à Casablanca, par les organisateurs.

Ces derniers ont d’emblée expliqué que cet événement culturel ‘’se veut être une convergence où afflue l’esprit et le cœur maghrébins, l’âme et le génie africains, où se manifestent les amitiés et les choix conjoints pour un futur de paix et de fraternité à transmettre aux futures générations’’.

Conçu et organisé par l’Agence de l’Oriental, cet événement culturel prévoit d’accueillir 160 auteurs et 30 éditeurs nationaux et étrangers, ont-ils annoncé.

Ainsi, le président du Salon, Mohamed M’barki, a fait observer que cette manifestation constitue ‘’un projet de développement visant à donner une impulsion au secteur culturel pour en faire profiter les jeunes et les moins jeunes’’.

Après avoir mis en relief la symbolique de l’intitulé de cette édition, M. M’Barki a relevé que le livre demeure le moyen idéal pour transmettre le patrimoine et les valeurs humaines aux futures générations.

Les organisateurs du Salon et leurs partenaires souhaitent engager un véritable débat sur les différentes questions se rapportant notamment à la conservation de ce patrimoine et les moyens de le moderniser afin de l’adapter aux contraintes du présent et de l’avenir.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de la Culture et de la Communication, Abdelillah Afifi, a rappelé le succès rencontré par cette manifestation auprès du public et des élites culturelles ainsi que le rôle qu’elle joue dans la promotion de la culture dans la région.

Il a, en outre, relevé l’importance de ce genre de manifestation en matière de promotion de l’industrie de l’édition et l’encouragement des auteurs du livre à l’échelle régionale et nationale.

De son côté, le président de l’Union professionnelle des éditeurs du Maroc (UPEM), Abdelkader Retnani a indiqué que le Salon a toujours accordé une place de choix à l’Afrique comme cela s’explique par le choix du Cameroun, lors de cette 3è édition. Deux autres pays africains, en l’occurrence le Sénégal et la Côte d’Ivoire, avaient été les invités d’honneur des ‘’Lettres Maghrébines’’, a-t-il fait observer.

Il a ajouté que le coup d’envoi de cette manifestation sera donnée le 9 octobre au théâtre Mohammed VI d’Oujda, en présence de plusieurs hauts responsables et de personnalités du monde de la culture.

La prochaine édition accordera un intérêt particulier aux questions de la jeunesse et de l’enfance et sera marquée par par l’organisation de plusieurs tables rondes, ateliers et expositions d’art plastique, a-t-il dit.