Les Marocains du monde au centre d’une rencontre à Settat

Le siège de la préfecture de la province de Settat a abrité, mardi, une rencontre de communication pour célébrer la Journée nationale du migrant, placée cette année sous le signe « le rôle des Marocains du monde dans la mise en œuvre du Nouveau modèle de développement ».

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la province de Settat, Ibrahim Abou Zaid a mis l’accent sur l’importance de ce rendez-vous annuel, instauré par SM le Roi Mohammed VI en 2003, notant que cet événement contribue au renforcement du dialogue avec les Marocains du monde et permet de s’arrêter sur leurs besoins et de les informer des services qui leur sont offerts par plusieurs services extérieurs.

M. Abou Zaid a également exprimé son engagement à appuyer les Marocains du monde, renforcer leurs liens avec le pays d’origine, et créer un espace d’échange avec les acteurs socio-économiques.

Il a également mis en avant l’action menée par la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement, soulignant que ce modèle a mis l’accent sur l’importance de l’application des dispositions constitutionnelles pour promouvoir davantage le rôle des MRE à travers le renforcement du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), la promotion des investissements des MRE et la communication sur les postes d’emploi disponibles selon les régions et les profils.

Il a également indiqué que toutes les institutions publiques et privées offrent des services destinés notamment aux membres de la communauté marocaine à l’étranger.

Pour sa part, Abderahmane Chahchi, professeur à l’université Hassan 1er de Settat, s’est arrêté sur les principales recommandations de la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement notamment celles se rapportant à la communauté marocaine résidant à l’étranger.

Lors de cette rencontre de communication, plusieurs MRE ont appelé à améliorer les services destinés à cette catégorie, communiquer davantage avec elle, être à l’écoute et les informer des grands chantiers amorcés au Maroc pour mieux contribuer au développement que connait le Royaume.