L’INDH, un soutien sans faille des jeunes porteurs de projets de la province de Nouaceur

A Nouaceur, l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) apporte un fort soutien financier et technique aux jeunes porteurs de projets, et ce dans le cadre de son programme III « Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes ».

En effet, nombreux sont les jeunes issus de la province qui ont bénéficié de l’accompagnement de l’INDH en vue de concrétiser leurs idées de projets ou de développer leurs activités dans le cadre d’une approche intégrée visant à améliorer l’employabilité des jeunes, à créer de la valeur au niveau local et à assurer la pérennité des projets.

Cette initiative vise essentiellement à valoriser et à développer les produits et les potentialités locaux, encourager les compétences, lancer des activités parallèles pour soutenir et commercialiser les produits et créer une plateforme pour accueillir, encadrer et orienter les jeunes, tout en les aidant à réaliser leurs projets et à concrétiser leurs rêves.

L’un des projets portés par cette initiative est celui de la coopérative Annissma Alhilwa, développé par le jeune entrepreneur Abdelkhalek Bouramdane, qui propose des huiles végétales 100% naturelles et des plantes médicinales.

La coopérative a été agréée sur le plan sanitaire par l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA) pour la trituration et le conditionnement des huiles à partir de fruits oléagineux, le traitement et le conditionnement des plantes aromatiques et la production et le conditionnement des huiles alimentaires issues des graines oléagineuses.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, M. Bouramdane a indiqué que sa coopérative a bénéficié de l’appui de l’INDH en matière de financement pour acquérir le matériel nécessaire à l’exercice de son activité, outre l’accompagnement et le suivi.

« Grace à ce soutien, le niveau de production de la coopérative est passé de 30% à 80% », a-t-il précisé, formulant le voeu de pouvoir développer davantage son projet et exporter ses produits sur les marchés extérieurs.

De son côté, Abderrahim Harir, employé depuis 3 ans au sein de la coopérative, a relevé que l’appui de l’INDH aux jeunes porteurs de projets contribue à la création de plusieurs postes d’emploi et à la baisse du taux de chômage.

Il a, en outre, mis l’accent sur le rôle du soutien de l’initiative dans l’augmentation de la production de la coopérative.

Depuis le lancement de sa troisième phase par SM le Roi Mohammed VI, en septembre 2018, l’INDH a placé le capital humain, levier essentiel du développement, au cœur de ses préoccupations.

Les objectifs stratégiques de cette phase III visent ainsi à la réalisation d’un développement humain inclusif, qui permette l’égalité des chances entre tous les citoyens.