Mondial 2022 : Maroc-Canada, un match de toutes les émotions

Le match entre le Maroc et le Canada, disputé jeudi au stade Al-Thumama de Doha, dans le cadre de la troisième et dernière journée de la phase du groupe F du mondial Qatar 2022, a fait passer les Marocains par toutes les émotions: confiance, doute, attente et enfin la joie après la qualification de l’équipe national au 2ème tour.

A Casablanca, et dans une ambiance de stade, le public dont les yeux étaient rivés sur l’écran géant de l’espace live foot zone Morroco Mall, a vécu des moments inoubliables où l’amour de l’équipe et des drapeaux les a fait vibrer à chaque occasion ou geste technique des Lions de l’Atlas.

Très enthousiastes, mais tout de même inquiets, les supporters des Lions de l’Atlas ont poussé un ouf de soulagement après l’ouverture du score par Hakim Ziyech à la 4e minute puis le 2ème but de Youssef En-Nesyri à la 23e.

Les sentiments de joie et de confiance se sont un peu estompés par le but des Canadiens inscrit à la 40e minute, faisant vibrer le public qui ne cessait d’interagir avec les occasions du match des moments très difficiles. La délivrance viendra après le sifflet final donné par l’arbitre brésilien, dont le rendement a été très contesté par le public notamment sa décision d’annuler le 3ème but, 2ème d’En-Nesyri, sans revenir à la VAR.

Des vivats et des cris de joie fusaient de toutes parts pour rendre hommage aux Lions d’Atlas qui ont fait montre d’un engagement et d’une combativité qui forcent l’admiration.

Dans des déclarations à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, des Marocains se sont dit fiers et contents du rendement des joueurs qui ont hissé haut les couleurs nationales, faisant part de leur optimisme en la capacité des Lions de l’Atlas à aller le plus loin possible dans la compétition.

Hommes, femmes, enfants ont été unanimes à saluer cet exploit qui restera à jamais gravé dans la mémoire du peuple marocain amoureux du ballon rond, tout en notant que le sélectionneur national, Walid Regragui, a su créer un groupe homogène et combattif.

Après la qualification des Lions, les Casablancais ont investis les grandes artères de la ville brandissant des drapeaux aux couleurs nationales, en entonnant avec fierté et joie l’hymne national.

Sur la corniche Aïn Diab, les Casablancais défilaient en voiture, à moto ou à pied pour faire éclater leur joie et manifester leur fierté de la performance des Lions de l’Atlas. Avec concert de Klaxons, agitation des couleurs nationales, des cris et des you yous, chacun veut participer à la fête à sa manière pour célébrer ce moment inoubliable dans la plus grande compétition footballistique de la planète.

Après ce précieux sacre, le Maroc a ainsi décroché son billet pour les huitièmes de finale du Mondial-2022 de football, se classant premiers du groupe F après deux victoires et un nul.