Ouverture d’une exposition de l’artiste Omar Bouragba sous le signe « D’argile éthérée »

Une exposition de l’artiste Omar Bouragba a été ouverte, jeudi, à la galerie « So Art Gallery » à Casablanca sous le signe « D’argile éthérée ».

L’artiste, connu pour son style distingué alliant photographie et abstraction, a indiqué que l’exposition présente des œuvres réalisées ces deux dernières années juste après l’apparition de l’épidémie du Coronavirus et reflétant certains aspects des souffrances liées aux impacts de ce virus mortel, ainsi que les contraintes imposées à la société.

Dans une déclaration à la MAP et à la chaîne M24, l’artiste qui a perdu son épouse des suites du Coronavirus, a souligné que les souffrances endurées par sa femme étaient à l’origine de l’utilisation de certaines couleurs dans ses œuvres afin de leur conférer un peu de lumière.

M. Bouragba a également rappelé qu’il a commencé à exercer les arts plastiques à l’âge de 13 ans, notant que la couleur noir qui domine ses tableaux ne reflète pas forcément un sentiment de pessimisme ou de tristesse mais plutôt la splendeur de l’homme.

Concernant le thème de l’exposition, il a indiqué que ses œuvres traduisent une tendance mystique, précisant que la notion « argile » renvoie aux choses réalisées à partir de ce produit naturel.

Dans une déclaration similaire, l’artiste Samia Fares a souligné, pour sa part, que l’art abstrait domine les œuvres de M. Bouragba.

Omar Bouragba est né en 1945 à Marrakech. Il est membre de l’Association nationale des beaux-arts, membre fondateur de l’Association des plasticiens marocains (APM) et de l’Association « Ambre Maroc » et vice-président de l’Association marocaine des arts plastiques (AMAP).