Plage des Sablettes, carrefour des estivants de tous bords

- Bouchra NAJI-

venus de Marrakech, de Casablanca, de Safi ou de l’étranger, ils sont nombreux à choisir les plages de Mohammedia pour y passer les vacances, particulièrement en ces jours marqués par une vague de chaleur inhabituelle.

La ville des fleurs a enregistré un réel développement ces dernières années et attire de plus en plus de Marocains et de touristes qui y ont même acquis une résidence secondaire.

Située à quelques kilomètres de Casablanca, Benslimane ou encore Bouznika, la ville de Mohammedia a notamment bénéficié de l’ouverture récente du pont Mohammed VI (Misbahiat), un projet stratégique pour la cité et un levier essentiel du développement intégré.

Ce pont, qui contribue à alléger le trafic entre le centre de Mohammedia et l’autoroute a réduit la congestion sur les principales artères de la ville notamment l’avenue Hassan II et l’avenue de la Résistance.

Cet ouvrage d’art constitue également une voie de communication, en reliant la ville de Mohammedia à Casablanca via l’autoroute.

En ces temps de pandémie, plusieurs estivants ont fait le choix de passer leurs vacances dans la ville des fleurs, car elle offre un cadre attrayant avec des hôtels répondant à tous les goûts et toutes les bourses, des restaurants et des cafés, outre les plages très prisées.

« Cela fait 20 ans que je me rends régulièrement à la plage des Sablettes et j’y passe au moins 15 jours en compagnie de mes deux enfants », lance M. Hamid dans une déclaration à la MAP.

Pour ce Marrakchi de 54 ans, la ville de Mohammedia est unique et dispose de paysages de rêve grâce notamment à son microclimat.

« Je tiens à m’y rendre chaque année et même mes enfants attendent avec impatience l’arrivée des vacances pour programmer leur séjour dans la ville des fleurs », ajoute-t-il , précisant que la pandémie du coronavirus a fortement impacté leurs habitudes et coutumes lors des vacances.

« Mes enfants se baignent en toute quiétude. Les maîtres-nageurs sont là à observer, contrôler et intervenir en cas de nécessité », ajoute M. Hamid, saluant également les efforts déployés par les autorités compétentes au service des estivants.

Pour Marwa, 19 ans, rencontrée également sur place, cette plage accueille des estivants marocains, des MRE et des touristes venus découvrir le charme et les atouts de cette ville.

« Je viens tous les week-end avec mes amis, on y passe des moments inoubliables », lance-t-elle.

Pour sa part, Ghizlane Aghouali, coach de surf à la plage des Sablettes, indique que les estivants qui ont choisi cette plage profitent du beau temps, de la bonne organisation et du respect de la distanciation sociale, outre la présence permanente des services de sécurité.

Cette sportive encourage les estivants, particulièrement les jeunes à pratiquer le surf, un sport qui forge la personnalité et renforce l’esprit de l’aventure.

Elle a également fait savoir que l’allègement des restrictions et l’ouverture des frontières aériennes a permis à la ville de Mohammedia de retrouver sa place de destination touristique privilégiée pour les touristes tant à l’échelle nationale qu’internationale.

La période estivale demeure l’une des plus dynamiques de la ville qui accueille chaleureusement ses visiteurs qui y passent leurs vacances et projettent déjà celles de l’an prochain.