Sony Corporation réalise un CA record en 2020

Le chiffre d’affaires (CA) consolidé de Sony Corporation a atteint les 84 milliards de dollars (8.999 milliards de yens) au titre de 2020, en hausse de 9% par rapport à 2019, annonce, jeudi, la multinationale japonaise.

Le résultat d’exploitation, lui, a culminé à 9,1 milliards de dollars (971,9 milliards de yens) en croissance de 15% comparativement à 2019, indique la société dans un communiqué, ajoutant qu’en glissement annuel, le segment « jeux et réseaux » a enregistré une augmentation de 34% de son chiffre d’affaires.

« L’exercice 2020 fut excellent pour Sony Corporation qui a enregistré un chiffre d’affaires et un résultat d’exploitation records », se félicite la multinationale, précisant que derrière ces performances, une forte croissance enregistrée au niveau des deux segments « Game & Network Services » (GNS) et « Financial Services ».

Le segment GNS de Sony a enregistré une progression de 6,4 milliards de dollars (679 milliards de yens), soit une évolution de 34 % du chiffre d’affaires par rapport à l’exercice 2019. Porté par cette embellie, le chiffre d’affaires consolidé a atteint les 25 milliards de dollars (2,656 mille milliards de yens) au cours de l’exercice 2020, à l’heure où le bénéfice d’exploitation est ressorti à 3,22 milliards de dollars (342 milliards de yens).

Cette augmentation notoire du bénéfice d’exploitation s’explique essentiellement par la croissance des ventes de logiciels de jeux et de services réseau et par la hausse des frais de vente, généraux et administratifs associés au lancement de la PlayStation 5.

Le segment des services financiers a, quant à lui, vu son chiffre d’affaires augmenter de 28% d’une année à une autre pour atteindre les 15,73 milliards de dollars, alors que le bénéfice d’exploitation a affiché une hausse de 329,87 millions de dollars (35 milliards de yens) pour culminer à 1,55 milliard de dollars (164 milliards de yens).

En outre, la catégorie « Musique » a également enregistré une augmentation de ses ventes et de ses bénéfices d’exploitation.

Sony fait aussi savoir que deux autres grands segments phares, à savoir celui des « produits et solutions électroniques » (segment EP&S) et celui des « solutions d’imagerie et de détection » (segment I&SS), ont cependant vu leurs ventes diminuer. En revanche, le segment « EP&S » a enregistré une augmentation significative de son bénéfice d’exploitation.

« Au niveau de la région Moyen-Orient et Afrique, la plupart des segments ont enregistré des performances positives. Conformément à la culture d’innovation constante qui est chère à Sony, nous allons perpétuer ce succès en lançant de nouveaux produits, notamment dans le segment de l’imagerie numérique, mais aussi dans celui de la télévision et des produits audio », a déclaré Takakiyo Fujita, directeur général de Sony Moyen-Orient et Afrique, cité dans le communiqué.

Les appareils photo sans miroir plein cadre α7C et α7SIII, ainsi que la caméra V-logging ZV-1, sont des produits qui sont très innovants et qui ont permis à Sony d’augmenter sa part de marché sur le segment des appareils photo haut de gamme, a-t-il poursuivi.

Pour leur part, les téléviseurs LED BRAVIA 4K et 8K et la nouvelle gamme de téléviseurs OLED ont aidé Sony à consolider davantage son leadership sur le marché très concurrentiel des téléviseurs, a expliqué M. Fujita.

« Les nouveaux partenariats que nous venons de parapher avec nos fournisseurs OTT ont apporté davantage de valeur ajoutée à nos clients. Nous sommes convaincus qu’ils devraient leur apporter encore plus de choses positives dans un avenir proche », a-t-il noté.

Côté perspectives, le chiffre d’affaires consolidé de Sony Corporation prévu pour l’exercice 2021 devrait s’élever à 91,4 milliards de dollars (9,7 mille milliards de yens), à l’heure où le résultat d’exploitation devrait ressortir à 8,76 milliards de dollars (930 milliards de yens), conclut le communiqué.