Trois jeunes femmes primées lors de la 3e édition du Challenge Startupper de l’Année par TotalEnergies

Trois jeunes femmes ont remporté la 3e édition du Challenge Startupper de l’Année par TotalEnergies lors d’une cérémonie, organisée jeudi soir à Technopark de Casablanca et dédiée à l’annonce des résultats et à la remise des prix aux lauréats de cette édition.

Il s’agit de Kenza Skiri qui a décroché le prix de la meilleure startup de moins de 3 ans avec son projet « TADWIR », Meryem Lahcini, primée du prix de la meilleure idée ou projet d’entreprise avec « CHARBON ECO » et Ikram Ait Kham qui a remporté le prix de la meilleure entrepreneuse avec « NUWOOD ».

S’agissant du projet de Kenza Skiri « TADWIR », il porte sur le recycling, l’upcycling et l’écoconception. A partir de produits non toxiques (restes alimentaires, huiles de friture, carton, papier, plastique), TADWIR prototype et réalise différents produits utiles à ses communautés (petfood, buches, litières végétales, enduits, articles de décoration, etc.), dans une logique de coopérative orientée développement durable.

En ce qui concerne le projet de Meryem Lahcini « CHARBON ECO », il porte sur le recyclage d’un déchet, le grignon d’olive, pour produire un charbon écologique moins cher, doté d’un pouvoir calorifique élevé et générant une faible émission de CO2. Produit à partir de la biomasse restant de la trituration des olives, dont le traitement engendre des problèmes environnementaux, ce charbon contribue à la gestion durable des ressources forestières.

Quant au projet de Ikram Ait Kham « NUWOOD », il recycle, grâce à un procédé d’ingénierie novateur, les coquilles de noix et les réutilise pour développer des produits écologiques dégradables. En utilisant les coquilles de noix comme alternative au bois, ce procédé permet notamment de fabriquer des panneaux 100% bio, destinés en particulier à l’ameublement, ayant des propriétés mécaniques similaires aux fibres industrielles.

A cette occasion, le directeur général de TotalEnergies Marketing Maroc et représentant de la compagnie pour l’ensemble de ses activités dans le Royaume, Abdesslam Rhnimi a souligné que ce concours s’est déroulé depuis le mois d’octobre 2021 dans 32 pays en Afrique où il a été procédé au choix de 15 finalistes dans chaque pays, notant qu’au Maroc plus de mille porteurs de projets se sont inscrits et 365 dossiers complets ont été sélectionnés, tandis que 15 finalistes ont pu présenter leur projet devant le jury local d’experts.

Il s’est dit fier de remettre les chèques aux gagnants avec un engagement d’accompagnement par la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) pour aider ces jeunes à devenir de vrais entrepreneurs.

Dans une déclaration à la presse, il a souligné que trois jeunes femmes ont été primées vu que sur les 15 finalistes, 12 sont de femmes représentant neuf régions du Maroc, notant que ce challenge est très important pour aider des jeunes à entreprendre et créer leurs propres entreprises et partant concrétiser leurs idées.

Selon lui, ce genre d’initiatives s’inscrivent en droite ligne avec le rôle de TotalEnergies comme étant un opérateur économique mais aussi social afin de porter des solutions aux pays qui accueillent la compagnie particulièrement en Afrique.

A cet égard, il a rappelé que TotalEnergies est présente en Afrique depuis un peu près de 100 ans et au Maroc depuis 95 ans, notant que la présence pendant 95 ans dans un pays avec la succession de générations de dirigeants veut dire que l’entreprise est bien gérée d’où l’importance de se réinventer pour pouvoir continuer.

Dans ce sens, M. Rhnimi a fait savoir que le fait d’être en contact avec des jeunes innovants et créatifs permet à TotalEnergies de procédé au benchmarking pour développer ses idées et puis apprendre des autres.

De leur part, les lauréates de cette édition se sont dites fières et heureuses de cette distinction qui va leur permettre un soutien financier et technique pour développer davantage leurs entreprises, notant que le mot d’ordre pour aller de l’avant dans le domaine de l’entreprenariat est la persévérance qui motive et porte l’initiateur afin de concrétiser ses idées et ses rêves.

Les jeunes primés recevront une aide financière d’un montant de 100 000 MAD par lauréat. Ils bénéficieront également d’un accompagnement personnalisé pour le développement de leur projet de la part de l’incubateur Kluster de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) et d’une visibilité locale pour le faire connaitre.

Au total, 32 pays ont participé à la 3e édition du Challenge Startupper de l’Année par TotalEnergies. 35 000 inscriptions ont été effectuées sur la plateforme et 13 885 dossiers complets ont sélectionnés, tandis que 491 finalistes ont pitché face à un jury local.

Chaque lauréat de cette édition verra son projet présenté devant un « Grand Jury » en charge de désigner, à la mi-mai, les trois « Grands Gagnants » sur l’ensemble des 32 pays.