Une délégation de la Commune de Casablanca en visite à Paris et régions

Une importance délégation de la Commune de Casablanca, conduite par la Présidente du Conseil communal, Nabila Rmili, effectue une visite à Paris et régions, du 8 au 10 juin, à l’invitation de la Maire de Paris et Présidente de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), Anne Hidalgo.

Ce déplacement, qui intervient également à l’invitation de Jean-François Vigier, Président du Syndicat intercommunal des Ordures Ménagères (SIOM) de la vallée de Chevreuse, Maire de Bures-sur-Yvette, s’inscrit dans le cadre du partenariat et des échanges socio-économiques et écologiques entre les villes de Paris et Casablanca, indique un communiqué de la Commune de Casablanca.

La délégation communale, qui effectue cette visite, est composée, outre Mme Rmili, de quatre adjoints au Maire en charge des secteurs de la propreté, de la fiscalité, des affaires économiques et de la coopération internationale, du vice-président du Conseil de la région Casablanca-Settat, ainsi que des membres du Cabinet de la Présidente.

Elle est composée aussi de la Directrice générale de l’Office National des Pêches (ONP) et du Directeur général de la société de développement local, Casa Baia.

Lors de cette visite, la délégation communale a eu des rencontres avec Anne Hidalgo, Maire de Paris et présidente de l’AIMF, et Pierre Baillet, Secrétaire permanent de l’AIMF, axées sur le renforcement de la coopération dans la gestion de la chose publique entre les deux métropoles.

A Rungis, la délégation s’est rendue au marché de la ville, considéré comme le plus grand au monde de produits frais, avant d’effectuer une visite au site du SIOM à Villejust, où une présentation a été faite sur la mission du Syndicat dans la collecte, l’exploitation, la valorisation et le traitement des déchets ménagers et assimilés dans la Vallée de Chevreuse.

Mme Rmili s’est réjouie du travail accompli par le SIOM qui constitue un modèle pilote et exemplaire dans la gestion d’un des secteurs les plus importants et les plus pesants à savoir la propreté.

Depuis la prise de fonction du nouveau Conseil communal en septembre 2021, Mme Rmili a donné le coup d’envoi notamment des « Jeudis propres », de l’entrée en service de la nouvelle décharge publique de Médiouna et de l’opération du tri biflux à la source.

Dans ce contexte, la Présidente du Conseil communal de Casablanca a appelé à développer une coopération fructueuse avec le SIOM et à un partage des expertises et expériences qui permet le transfert du savoir-faire dans le domaine de la gestion de la propreté au niveau communal.

Au programme de cette visite figurent l’organisation d’ateliers thématiques portant sur la coopération internationale, la fiscalité et affichage et la propreté et la gestion des déchets.